Attaque sur l'Iran imminente

Publié le par DoC

L'Associated Press rapporte aujourd'hui que des « experts » de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique « sont maintenant d'accord que Téhéran a la capacité de fabriquer une bombe nucléaire et est sur le chemin de développer un système de missiles capable de porter une ogive atomique, selon un rapport secret. »

http://www.breitbart.com/article.php?id=D9AP714G0&show_article=1

Le document indique que l'Iran a « le savoir suffisant » pour fabriquer une bombe et est sur le point de « surmonter les problèmes » lui permettant de développer un système de livraison, selon l’Associated Press.
 
En Février, l'AIEA avait signalé que l'Iran n'avait pas converti l'uranium de qualité inférieure qu'il avait produit en uranium utilisable pour faire une arme. « L'Agence de Presse Autrichienne a cité un expert de l'AIEA déclarant que l’uranium que l'Iran a produit dans son usine d'enrichissement de Natanz a été soigneusement enregistré et des caméras à distance ont été installés pour diriger une partie du stock, » rapporte The Hindu du 22 février.

http://www.hinduonnet.com/2009/02/22/stories/2009022253751300.htm

 L'Iran a nié les accusations des Etats-Unis et de ses alliés comme quoi il est engagé dans un programme d'armement nucléaire clandestin.

En Août, l'Iran a indiqué qu'il continuerait à coopérer avec l'Agence Nucléaire des Nations Unies, avait déclaré un porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères à la BBC. Hassan Qashqavi avait déclaré que les inspecteurs de l'ONU ont été autorisés à accéder presque totalement au réacteur nucléaire d’Arak. « Toutes nos activités nucléaires sont dans le cadre de l'agence et du TNP (le Traité de Non-Prolifération nucléaire)… ElBaradei a toujours confirmé la coopération de l'Iran avec l'agence, » a déclaré Qashqavi aux journalistes.

Plus tôt ce mois, le chef de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, a condamné les allégations comme quoi l'agence cacherait des informations sur le programme nucléaire Iranien. Dans « une référence à peine masqué aux récentes critiques israéliennes. ElBaradei réagissait afin d’augmenter la pression israélienne sur l'agence basée à Vienne, ce qui coïncide avec l'approche de la date-limite de Septembre imposée par les Etats-Unis pour pousser l'Iran à des entretiens sur le nucléaire, » a rapporté Earth Times le 7 septembre.

Dans son dernier rapport sur l'Iran, ElBaradei a indiqué que le pays avait été plus coopératif en laissant son agence contrôler l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz et un réacteur à eau lourd en construction.

http://www.earthtimes.org/articles/show/284568,elbaradei-rebuts-israeli-criticism-over-iaeas-iran-work--summary.html


Video ElBaradei :
http://www.youtube.com/watch?v=29T8cxLbLIQ&feature=player_embedded

Dans un rapport publié fin Août, Israël accuse ElBaradei et l'AIEA d’ « abandon de devoir » et prétend qu’ils ont délibérément caché des informations incriminant l’Iran sur ses plans nucléaires.

Le document de l'AIEA en question a été apparemment publié par l'agence aujourd'hui.

En réponse, l'Iran a essayé d’obtenir l'appui des pays en voie de développement à l'AIEA pour s’opposer à des attaques sur ses sites nucléaires. « Téhéran a voulu que l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) passe une résolution interdisant les attaques armées ou les menaces d’attaques armées sur les installations nucléaires en fonctionnement ou en construction. Mais le Mouvement des Non Alignés (MNA), composé des pays en voie de développement, a refusé d'appuyer cette proposition, laissant ouverte la question de soutenir l’Iran à la réunion générale, » a rapporté l'AFP aujourd'hui.

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3778612,00.html

Le 16 Septembre, Newsweek a rapporté que les services de renseignement Américains pensent que l'Iran n'a pas remis en marche son programme de développement d’armes nucléaires. « Cette dernière supposition des services secrets Américains est potentiellement controversée pour plusieurs raisons, d’abord parce que cette supposition est en désaccord avec les estimations plus alarmantes proposées par les principaux alliés des États-Unis, spécialement Israël. De hauts fonctionnaires du gouvernement conservateur Israélien ont émis des suppositions de plus en plus prononcées sur l’avancé du programme nucléaire de l'Iran et ont laissé filtré de sérieuses menaces au sujet d'une éventuelle attaque militaire Israélienne sur les installations nucléaires Iraniennes, » a écrit Mark Hosenball.

http://www.informationclearinghouse.info/article23520.htm

Israël insiste depuis des années sur le fait que l'Iran développe des armes nucléaires et menace d'attaquer la République Islamique. « Israël élabore des plans pour attaquer les installations nucléaires Iraniennes et se prépare à lancer une frappe sans le soutien des Etats-Unis, » a rapporté The Times Online en Décembre 2008. Pas plus tard qu’en Mai 2008, Ehud Olmert, alors Premier Ministre d’Israël, aurait apparemment demandé le feu vert des Etats-Unis pour attaquer les installations iraniennes.

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/middle_east/article5284173.ece

Le 16 Septembre, le globaliste Bipartisan Policy Center a publié un rapport appelant à « intensifier les sanctions » sur l'Iran et en cas d’échec des sanctions, « la Maison Blanche devra commencer à penser sérieusement à l'option d'une frappe militaire menée par les Etats-Unis contre les installations nucléaires iraniennes. »

http://www.infowars.com/panel-advises-obama-to-prepare-iran-attack/

En avril de cette année, Israël a indiqué que ses militaires se préparent à lancer un assaut aérien massif sur les installations nucléaires de l'Iran dans les jours suivant le feu vert. « Israël veut s’assurer que si ses forces obtenaient le feu vert, elles pourraient frapper l'Iran dans les jours ou même les heures qui suivent. Ils se préparent à tous les niveaux à cette éventualité. Le message à l'Iran est que la menace ne se limite pas à des mots, » a déclaré un haut fonctionnaire à la Défense à The Times Online.

http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/middle_east/article6115903.ece

Le Premier Ministre Russe, Vladimir Poutine, a prévenu Israël et les Etats-Unis contre une attaque de l'Iran. Poutine a déclaré que la moindre attaque sur l'Iran serait « très dangereuse, inacceptable » et mènerait « à une explosion du terrorisme, » a rapporté la BBC le 11 Septembre. « J’ai beaucoup de doute qu’une telle attaque atteigne l’objectif visé, » a-t-il ajouté.

http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/8251531.stm

Plus tôt cette semaine, l’ancien ambassadeur à l’ONU et le leader néoconservateur,  John R. Bolton, a affirmé que les sanctions contre l'Iran échoueront. Il a déclaré que « quelque soit l'élan pour des sanctions additionnelles sur l'Iran…c’est maintenant fini » a dit Bolton dans un débat ce Mardi au National Press Club à Washington D.C.

http://www.humanevents.com/article.php?id=33578

En Août, Bolton a indiqué qu'une frappe militaire contre l'Iran est la seule manière d'empêcher l'Iran d'attaquer Israël. Il a également prédit qu'Israël attaquera l'Iran avant la fin de l'année (voyez la vidéo ci-dessous de Russia Today).

http://www.youtube.com/watch?v=DZMno_lOTEk&feature=player_embedded

En 2007, Bolton a indiqué « qu'il ne voit pas d’autre alternative à une frappe préventive sur les installations nucléaires dans le pays, » selon le Jerusalem Post. En outre, il a appelé à l'assassinat de Président Iranien, Mahmoud Ahmadinejad.

http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1189411516007&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

Il devient de plus en plus clair qu'Israël, les Etats-Unis, ou les deux attaqueront l'Iran. Il est signifycatif que l'AIEA ait maintenant changé son discours et pense maintenant que l'Iran travaille sur une arme nucléaire et un système de livraison. De tels développements rendent une attaque plus probable et très certainement avant la fin de l'année, comme l’a prévu Bolton.
(Source)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article