Sarkosie: UNE GRAVE CRISE S'ANNONCE

Publié le par DoC

Sarkozy est au plus bas, nous confirme le dernier sondage.
Six points d'un coup en moins ! Comment pourrait-il en être autrement ? L'inquiétude et la colère grandissent dans le pays.

Il suffit d'écouter les gens, sur le marché, ou dans le voisinage. Même les élections partielles redonnent du tonus au parti socialiste, c'est dire ! En d'autres temps, les producteurs de lait n'auraient pas osé balancer le produit de leur ferme dans les champs, au vu et au su de tout le monde. Aujourd'hui, l'opinion comprend leur désespoir.
On leur avait dit que "l'Europe" ferait leur bonheur, ils ont voté "Maastricht" à l'appel de leurs dirigeants... qu'ils vomissent désormais.

L'agriculture, après l'industrie (sidérurgie, textile etc.) découvre qu'elle a été flouée.
Les fonctionnaires, à Bruxelles, s'en moquent. Et Sarkozy n'y peut rien.
L'impuissance de nos dirigeants crèvent les yeux. La Finance domine, et ça n'est pas le sommet de Pittsburg qui va lui faire peur ! Le "communiqué final" est déjà rédigé : "bla-bla-bla", et tout continue comme avant ! D'aucuns osent dire que la "crise est derrière nous", non : elle est devant nous ! Netanyahu a rencontré "secrètement" Poutine et Medvedev; aux States Barak Obama est "neutralisé" par les "fondamentalistes" pro-israéliens qui ont recours au racisme foncier des Américains, anti-noir et anti-arabe, un levier activiste qui leur fait rêver une "revanche" des Blancs, à Paris les fondamentalistes du même acabit font barrage à l'UNESCO au candidat égyptien.

George Mitchell est rentré bredouille aux États-Unis. Barak Obama espère tout de même pouvoir faire une photo de Netanyahu et de Abbas se serrant la main sur le perron de la Maison Blanche. Ainsi, tout nous incite à croire que la "crise" est bien devant nous, et qu'elle pourrait "exploser" tout à l'heure, en Iran : les avions israéliens ne sont-ils pas déjà sur leurs pistes d'envol ?
Sarkozy pense-t-il qu'il va se sauver en faisant condamner Villepin par un Tribunal à sa botte ? Clearstream, tout le monde s'en fout ! Les gens ont la tête ailleurs... sur leurs feuilles d'impôts !
(Source)

Commenter cet article