Dailymotion censure les membres qui dérangent le pouvoir en place.

Publié le par DoC

Selon le journal Libération, Dailymotion devait accueillir un nouvel investisseur dont le nom n’était pas encore dévoilé. Le cinquième actionnaire s’est fait connaître le 8 octobre au matin ; il s’agit du Fonds stratégique d’investissement (FSI), qui apporte 7,5 millions d’euros et entre également au conseil d’administration de l’entreprise. Son communiqué de presse précise que le montant total de la levée de fonds atteint finalement 17 millions d’euros. 
  
 1874459-2563823.jpgPar son investissement, le FSI espère aider le site le plus fréquenté en Europe à « asseoir durablement cette position et consolider sa présence mondiale ». C'est la soi-disante raison qui les a pousser à s'imposer au saint de cette entreprise.  
 
 La réalité est toute autre. Comme son homologue Italien qui a fait passer une nouvelle loi visant à contrôler les vidéos que les internautes upload sur Youtube ou sur les différents sites de visionnement de vidéos en ligne, le gouvernement français fait la même chose mais de façon détournée afin d'essayer de faire taire la critique venant d un nombre de plus en plus élevé de citoyens. Après tout, pourquoi voter une loi et affoler l'opinion publique quand on peut faire autrement ?  
 
 C'est ainsi que depuis l'arrivée du FSI chez dailymotion, un nombre de plus en plus grand de vidéos disparaissent. Non satisfaite de supprimer les vidéos au contenu dérangeant, la direction de dailymotion s'attaque maintenant à ses membres. Les comptes d'utilisateurs aux contenus subversifs se voient détruits sans que leur propriétaire n'ait la moindre explication. Si par ailleurs vous avez le malheur de leur demander des comptes avec un peu trop d insistance, vous vous retrouvez "black listé", ce qui a pour conséquence de vous repérer si vous créez un nouveau compte et de directement vous censurer.
 
 Le plus alarmant est que le gouvernement ne compte s'arrêter là. A l’initiative de la police judiciaire française, une «super plate-forme» Icros (Internet Crime Reporting Online System) verra le jour au courant de l’année au sein d’Europol pour mieux coordonner la répression des sites illicites à travers les 27 pays de l’Union. La censure des citoyens français va donc s'accroitre de façon exponentielle les privant ainsi d'un droit fondamental : la liberté d'expression.

Video de compte censuré :
http://fr.gloria.tv/?media=48516
Réponse à l'éffacement de sonte compte 

 Petits rappel sur les textes :
 
 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789
 
 Article 11 : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi."
 
 La Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948
 
 Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale de l'Organisation des nations unies (ONU) ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris, au Palais de Chaillot. Les articles 18 et 19 consacrent eux aussi la liberté d'expression, conjointement à la liberté de conviction et de religion :
 
 Art. 18 : "Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites"  
 
 Art. 19 : "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit"
 
 Il est clair que si une réaction citoyenne ne se fait pas entendre très rapidement, nous pouvons dire adieu à l'un de nos droit les plus précieux. De là à ce que la dictature ne prennent définitivement le pas sur notre pseudo " démocratie ", il n'y a qu'un petit saut à franchir. Je terminerais par trois citations :
 
 "C'est moins par la force de ses armements qu'une nation s'élève au-dessus des autres que par le caractère de ses citoyens."(Baden-Powell)  
 
 "Le gouvernement est avant tout une organisation coûteuse qui sert à surveiller les indisciplinés et taxer les bons citoyens : le gouvernement ne fait pas grand chose pour les gens honnêtes à part les ennuyer." (Edgar Watson Howe)
 
 "Les citoyens ne devraient pas craindre leur gouvernement, c'est le gouvernement qui devrait craindre ses citoyens." (Allan Moore)
 (Source

   Réveillez vous ! 
 
Guil50cents

Commenter cet article