Flottille Gaza: 480 activistes détenus, 45 en voie d'expulsion

Publié le par DoC

2136217-2975955.jpgQuatre cent quatre-vingt activistes, qui étaient à bord de la flottille "Liberté pour Gaza" qui a été attaquée par la marine israélienne étaient détenus, ce mardi, en "Israël", tandis que 45 autres étaient en voie d'expulsion, c'est ce qu'a annoncé la radio publique israélienne.

Les 480 détenus sont regroupés dans une prison d'Ashdod dans le sud des territoires occupés, tandis que 45 autres ont été conduits vers l'aéroport international Ben Gurion pour être expulsés vers leur pays d'origine, a précisé cette source.

Selon la radio militaire, les passagers étaient originaires de 38 pays.

Ils devraient être expulsés dans les 72 heures après avoir été présentés devant un juge.

Les activistes détenus vont être interrogés dans la journée et les autorités d'occupation décideront au cas par cas ceux qui seront libérés et ceux qui resteront détenus.

Yossi Edelstein, un haut fonctionnaire du ministère de l'Intérieur, a pour sa part, indiqué, à la radio militaire de l'occupation, que quarante-cinq des 686 activistes, qui étaient à bord de la flottille humanitaire internationale attaquée par la marine israélienne, étaient en voie d'expulsion.

Selon ce dernier, parmi les passagers figurent des ressortissants "de Malaisie, d'Indonésie, du Maroc, d'Algérie, du Pakistan, du Kosovo, du Yémen et de nombreux Turcs".

Par ailleurs, 45 autres passagers, pour la plupart d'origine turque, étaient hospitalisés dans différents établissements Entre-temps, la police d'occupation était en état d'alerte devant la prison, à "Beersheva", pour prévenir toute manifestation. Dans ce contexte, le ministère grec des Affaires Etrangères, a annoncé que six Grecs sur un total de 36, qui se trouvaient à bord de la flottille sont rentrés mardi matin à Athènes.

Les autorités grecques restent en contact avec les autorités de l'occupation pour obtenir le retour des 30 autres Grecs qui participaient à l'opération, a indiqué le porte-parole du ministère Grigoris Delavekouras.

Le ministère ne pouvait pas préciser dans l'immédiat si ces derniers, avaient été libérés ou étaient considérés comme détenus.

La Grèce a annulé lundi un exercice aéronaval gréco-israélien et condamné un usage "disproportionné" de la force pendant l'assaut, réclamant le retour de ses ressortissants et des navires battant pavillon national.

Plusieurs milliers de manifestants ont aussi protesté contre l'assaut Israélien, lundi soir, dans les grandes villes de Grèce.

(Source)

Commenter cet article

clovis simard 20/01/2011 18:38


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-16, THÉORÈME BASTARA !

LES MATHÉMATIQUES DE LA CORRUPTION !

Cordialement

Clovis Simard